C’est quand la mer se dĂ©chaĂźne qu’il faut acheter sur les marchĂ©s boursiers!

Les deux derniers jours ont été dans le rouge sur les marchés boursiers tant au TSX à Toronto (-1,49%) hier ou encore à New York, Dow Jones (-2,78%), S&P 500 (-3,51%) & le NASDAQ (-4,96%).

J’ai d’ailleurs ajoutĂ© des positions dans mes diffĂ©rents comptes dans Algonquin Power (AQN), AT&T (T), Brookfield Renewable (BEP.UN), Stingray Digital (RAY.A) et des FNB, XDIV (dividendes canadiennes mensuelles), XEF (actions internationales), XIT (technologies canadiennes) & ZRE (FPI immobilier).

Cette baisse survient car la bourse est prĂ©sentement surĂ©valuĂ©e et elle est montĂ©e trop vite par rapport Ă  l’Ă©conomie rĂ©elle avec cette pandĂ©mie mondiale que l’on connait. Depuis le creux de mars, on a assistĂ© Ă  une reprise en v. Pour les investisseurs qui sont restĂ©s dans la tempĂȘte du crash boursier et surtout ceux qui ont achetĂ©s pendant, ces investisseurs se frottent aujourd’hui les mains avec un bon retour de rendement depuis.

Mon approche comme plusieurs connaisseurs dans la finance et vraiment de profiter des baisses de plus de 1% pour acheter des actions ou des FNB lors des journĂ©es agitĂ©es en bourse. C’est simple et ça fonctionne. Tout bonnement, on achĂšte des sociĂ©tĂ©s solides ou des FNB bien cotĂ©s et on n’y touche par la suite. Ces derniers travaillent pour nous, nous versent des dividendes chaque trimestre ou mensuellement, voilĂ . C’est aussi simple que ça!

On focus sur le long terme, on se calme et on reste investi! C’est ma stratĂ©gie personnelle et depuis 2016, j’ai augmentĂ© ma valeur personnelle de 85%, sans rien faire. L’Ă©pargne et les investissements sont la clĂ© du succĂšs !

Alors, allez vous achetez ou vendre lors des prochaines journées si la mer est agitée ?