«ZLB», le FNB parfait à faible volatilité!

Le monde des fonds négociés en bourse (FNB) canadiens est en constante évolution depuis des années. Par contre, il y a des FNB qui sont performants dans leur catégorie depuis longtemps. Avec la volatilité que l’on connait lié à la pandémie mondiale, il est important de chercher des placements qui rapporteront et qui seront stables sur le long terme que ce soit pour le débutant en bourse ou encore le retraité.

Le FNB BMO d’actions canadiennes à faible volatilité «ZLB» a prouvé sur le long terme son succès de performance en sélectionnant des titres qui sont moins volatiles dans les secteurs d’activités plus défensifs comme la ”consommation défensive” ou encore les ”services publics”. ZLB est moins concentré dans les ”matériaux de base”, le secteur des ”énergies” ou le secteur ”industriel” que par exemple, les FNB canadiens «VCN» ou «XIC» où ces secteurs sont plus exposés dans leur portefeuille.

En 2019, il a été l’un des FNB les plus populaires au Canada1.

ZLB

  • création: 21 octobre 2011
  • capitalisation boursière: 2,49 milliards $ CAD (en date du 9 octobre 2020)
  • ratio des frais de gestion: 0,39%
  • rendement du dividende: 2,97%
  • dividende: 0,24¢
  • titres en portefeuille: 47
  • distribution: trimestrielle ( janvier / avril / juillet / octobre )
  • étoiles Morningstar: 5 étoiles

Ce FNB de BMO est composé des compagnies suivantes:

répartition sectorielle

rendement accumulé (au 30 septembre 2020)

source: BMO

Au 30 septembre 2020, ce FNB avait un rendement cumulatif de 169,23% et une moyenne annuelle 11,70%2 depuis sa création. Si vous aviez investi 10 000$, le 21 octobre 2011, vous auriez aujourd’hui (5 octobre 2020) 27 448,50$3.

source: BMO

Opinion

À mon avis ce FNB est parfait pour quelqu’un qui dort mal la nuit dû à ses placements, que ce soit un débutant ou un retraité. Il est moins volatile que les autres FNB canadiens, mais cela n’empêche pas qu’il fluctue quand même. Par exemple, le 18 février 2020, le prix de l’action de ZLB était de 36,75$ et après le crash boursier, le 23 mars le prix était descendu au plus creux à 24,27$4. Faible volatilité? Non, à court terme, oui, à long terme. Le prix de l’action était aujourd’hui de 33,02$ à la fermeture (13 octobre 2020).

Ce FNB offre un bon rendement sur le long terme, un peu de dividendes et sera meilleur qu’un CPG proposé à votre caisse ou à votre banque locale si vous voulez peu de risque dans votre portefeuille.

J’ai personnellement quelques actions de ce FNB dans mon portefeuille.

Pensez-vous ajouter à votre portefeuille le FNB ZLB?

1(source: Morningstar)

2,3 (source: BMO)

4 (source: Yahoo Finance)

Brookfield Property Partners, une action à dividendes solide?

Brookfield Property Partners (TSX: BYP.UN / NASDAQ: BYP) est une société immobilière qui possède, exploite et investit dans des propriétés commerciales en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie, en Europe & en Australie. Elle est une branche de sa compagnie mère “Brookfield Asset Management” (BAM). Fondée en 2013, elle opère dans divers secteurs tels que le secteur des bureaux, le secteur de la vente au détail, l’industriel, le multifamilial, l’hôtellerie, la location triple net, le logement étudiant et le secteur des entreprises. Concrètement, c’est plus de 600 propriétés gérées, 30 développements actifs & 170 destinations de premier choix commercial, cela représente plus de 540 milliards de dollars d’actifs sous gestion1. Elle a dans son portefeuille d’actifs par exemple, des immeubles prestigieux comme l’édifice du «New York Times» à New York, le «First Canadian Place» à Toronto et les édifices de la «Potsdamer Platz» à Berlin2.

Due à la crise actuelle du Covid-19, l’immobilier commercial est sous pression, surtout dans les centres commerciaux ainsi que dans le secteur des bureaux, ainsi Brookfield Property Partners a annonçait récemment avoir licencié 20% de son personnel dans le secteur de la vente au détail3. Est-ce que les actionnaires de BPY.UN/BPY doivent craindre, une diminution ou coupure du dividende?

Analyse

Le cours de l’action en date du 25 septembre 2020 à la fermeture était de 15$CAD au TSX & 11,20$US au NASDAQ.

Étant canadien, je vais vous partager les chiffres concernant BPY.UN, en date du 25 septembre:

Capitalisation boursière: 13,81 milliards $CAD

Rendement du dividende: 11,56% (0,434¢ CAD/par action)

Distribution: Mars, Juin, Septembre, Décembre4 (depuis son entrée en bourse en 2013, elle verse des dividendes)

En 2019, le ratio de distribution était de 93,8%. Depuis les 12 derniers mois, elle a des revenus de 7,4 milliards $US, soit une marge brute de 60,2%. Elle a des revenus net de 958 millions $US. Le bénéfice par action est négatif de -0,29. Elle a un flux de trésorerie disponibles négatif à -249 millions $US. Il y a 1 021 millions d’actions en circulation.

Si vous aviez investi 10 000$ le 28 mars 2013, vous auriez aujourd’hui en date du 25 septembre 2020 6 934,81$5. Morningstar indique que cette action est coté « C » au niveau de la croissance et « D » au niveau de la rentabilité. 5 analystes recommandent d’« acheter » cette action soit 4 sur 55.

source: Morningstar
source: Morningstar

Opinion

Pour être honnête, à première vue sur le rendement, je n’aime pas ce que je vois, ce n’est que du négatif depuis le début. Bien sûr, lorsqu’on regarde d’un point de vue d’un investisseur à dividendes pour créer des revenus passifs, on aime le rendement du dividende (11,56%) qui est très élevé et l’un des plus hauts au Canada (en date du 25 septembre 2020). À un bas prix alléchant de 15$ pour presque 12% de dividendes, on se questionne vraiment, un cadeau empoisonné ou une super offre à garder pendant des années dans son portefeuille?

J’ai succombé & j’ai investi dans mon portefeuille CELI pour 166 actions de BPY.UN, ce qui me donnera par trimestre des dividendes supplémentaires de 72,04$ (288,17$ annuel) si il n’y a pas de coupure de dividendes bien sûr.

Les analyses croient que cette branche immobilière de la maison mère Brookfield (BAM) est en mesure avec sa capitalisation boursière & ses capitaux propres de conserver le dividende des actionnaires pour l’instant. L’action risque d’être volatile pour les prochains mois avec la pandémie que l’on connait. Cependant, je pense que dans un avenir à moyen / long terme, cette compagnie peut prospérer et continuer à verser ses dividendes car elle est une des plus grosses sociétés immobilières au monde. Comme on dit en anglais, « too big to fail! »6.

Achèteriez-vous des actions de Brookfield Property Partners (BPY.UN) pour les dividendes ou c’est trop risqué pour vous ?


1 source: (brookfieldproperties.com)

2 source: (brookfieldproperties.com)

3source: (cbc.ca)

4source: (bpy.brookfield.com)

5source: (morningstar.ca)

6 source: (fool.ca)

WELL, une action de croissance?

À mon humble avis, la réponse est oui. Connaissez-vous WELL Health Technologies Corp. (WELL)?

Well est une société canadienne de Vancouver qui possède des cliniques médicales (19 cliniques / 180 docteurs / 600 000 patients en 2018) fournissant des soins de santé modernes. Son expertise est la télémédecine. Elle veut révolutionner le secteur de la santé au Canada en modernisant le système qui en a bien besoin et encore plus maintenant depuis le début de la pandémie. En mars 2020, elle lance une plateforme virtuelle (VirtualClinic+) qui permet aux patients d’entrer en contact avec leurs médecins via vidéoconférence/téléphone/message.

Well est une action de petite croissance (small cap), d’ailleurs, le 10 janvier 2020, elle passe de la Bourse de croissance TSX (TSX Venture Exchange) au TSX (Bourse de Toronto)1. Depuis elle est la ”star” montante avec un rendement de 305,13% depuis le 1 janvier 2020, 260,41% sur 3 an et 216,18% sur 5 ans! Vous avez bien lu, des chiffres impressionnants quand même! En date du 11 septembre 2020, elle avait une capitalisation boursière de 827,7 millions de dollars2. Les analystes de Wall Street recommandent son achat à 4,3/5.

source: Morningstar
source: Morningstar

Opinion

Je vous l’avoue, j’ai dévié de ma stratégie de dividendes en investissant quelques actions (prix 6,40$ l’action) dans cette société car je voulais m’exposer à de la croissance dans mon portefeuille CELI. Dans le précédemment article, je vous parlais du FNB XIT, j’en ai acheté aussi dans mon CELI. Mon pourcentage dans le secteur de la santé est de 7,21% ainsi que des technologies de 7,70% ce qui est assez bas et je voulais m’exposer d’avantage à de la croissance avec WELL + XIT.

Êtes-vous plus actions de croissance ou actions valeur avec des dividendes ?


1(source: well.company)

2(source: Morningstar)

Investir dans le secteur technologique canadien via le FNB «XIT»

De nos jours, toute la planète est connectée et elle le sera davantage dans le futur. Les compagnies technologiques  américaines comme Alphabet (GOOGL), Apple (AAPL), Amazon (AMZN), Facebook (FB), Microsoft (MSFT), Netflix (NFLX), Nvidia (NVDA) et Tesla (TSLA) ont le vent dans les voiles depuis quelques années déjà.

On ne parle pas assez des compagnies technologiques canadiennes. Elles sont  moins populaires pour les investisseurs qu’aux États-Unis, mais il faut savoir qu’elles ont un bon taux de rendement et ce depuis  quelques  temps déjà.

On n’a qu’à penser à Shopify (SHOP), Lightspeed (LSPD) ainsi que des compagnies à petite capitalisation boursière comme Photon Control (PHO) ou encore Well Health Technologies (WELL).

Maintenant, il est difficile de choisir la bonne compagnie dans laquelle il faut investir. Pour limité les risques et se diversifier dans l’offre, quoi de mieux qu’un fond négocié en bourse (FNB), de surcroît ici, je parle du FNB «XIT».

XIT

  • création: 19 mars 2001
  • capitalisation boursière: 422 millions$ (en date du 7 septembre 2020)
  • ratio des frais de gestion: 0,61%

Ce FNB de la société BlackRock ne verse pas de dividendes. Il est composé des compagnies suivantes:

source: BlackRock
Symbole boursier Nom Pondération %
CSU Constellation Software 24,41
SHOP Shopify 23,35
GIB.A CGI 18,53
OTEX Opentext 13,66
DSG Descartes Systems Group 5,53
KXS Kinaxis 4,47
BB Blackberry 2,94
ENGH Enghouse Systems 2,61
LSPD Lightspeed POS 1,67
CLS Celestica 0,97
ABT Absolute Software 0,52
SW Sierra Wireless 0,49
ET Evertz Technologies 0,26
DCBO Docebo 0,20
QTRH Quarterhill 0,19
PHO Photon Control 0,14
liquidité canadienne 0,05
liquidité américaine 0,00
source: BlackRock

Au 31 août 2020, ce FNB avait un rendement cumulatif de 286,04% et une moyenne annuelle 7,19%1 depuis sa création. Si vous aviez investi 10 000$, le 19 mars 2001, vous auriez aujourd’hui (4 septembre 2020) 37 003,98$2.

Bien sûr que le passé n’est pas garant de l’avenir concernant ces chiffres.

source: BlackRock

Comparaison avec le FNB «XIU»

Si on compare XIT avec le FNB qui est le plus connu au Canada, soit le XIU qui regroupe les 60 plus grosses sociétés canadiennes, on peut voir la différence dans les chiffres dans ce graphique à barres ci-dessous, les chiffres parlent par eux-mêmes.

En date du 4 septembre 2020, sur 5 ans, le XIT a fait un rendement de 26,37% versus 7,34% pour ce qui est du XIU. Sur un an, le XIT a fait du 40,36% versus 1,74% pour le XIU3.

source: Morningstar

Opinion

La plupart des fonds négociés en bourse canadiens ont dans leur portefeuille les grosses compagnies de technologies. Cependant, à mon avis, pas assez les petites qui sont méconnues du grand public et je pense qu’investir spécifiquement dans ce secteur via ce FNB, il vous permettra de vous diversifier sans vous tromper sur le choix de compagnie. Pour une exposition aux compagnies canadiennes dans les applications informatiques, service conseil dans le TI, internet & logiciels systèmes, XIT est un bon choix.

L’action de Shopify (SHOP) n’est pas à votre portée à 1 270$ (en date du 4 septembre 2020), pourquoi ne pas investir avec le FNB «XIT» pour avoir un pourcentage de cette compagnie? Alors, allez vous achetez des actions de Docebo (DCBO) ou encore Absolute Software (ABT) ou simplement investir dans le FNB «XIT»?


1,2 (source: BlackRock)

3 (source: Morningstar)

Investir dans l’or via le FNB «CGL»

Avec la pandémie mondiale qu’on connait, de nombreux investisseurs canadiens se tournent vers l’or comme investissement refuge. En effet, vous avez plusieurs options pour investir dans l’or: la première option serait d’en acheter physiquement à votre banque et de l’entreposer dans un lieu sûre. L’autre option la plus simple serait d’acheter via des fonds négociés en bourse (FNB) ou d’investir dans des actions de société aurifères. Donc, soit un FNB comme CGL investi dans l’or physique, ou des FNB de sociétés aurifères comme XGD.

Aujourd’hui, on se basera sur le fond négocié en bourse CGL (iShares Gold Bullion). Celui-ci est le plus proche de l’or physique, il suit les fluctuation du prix de l’or et il est couvert en dollar canadien. Ce FNB de la société BlackRock ne verse pas de dividendes.

  • création: 28 mai 2009
  • capitalisation boursière: 954,4 millions$ (en date du 14 août 2020)
  • ratio des frais de gestion: 0,55%
source: BlackRock

Au 13 août 2020, ce FNB avait un rendement cumulatif de 71,86% et un rendement annuel de 5,07%1 depuis sa création. Si vous aviez investi 10 000$ le 28 mai 2009, vous auriez aujourd’hui (13 août 2020) 17 186,38$2.

Bien sûr que le passé n’est pas garant de l’avenir concernant ces chiffres.

source: BlackRock

Comparaison avec le FNB «XIU»

Si on compare CGL avec le FNB qui est le plus connu au Canada, soit le XIU qui regroupe les 60 plus grosses sociétés canadiennes, on peut voir la différence dans les chiffres.

  • création: 28 septembre 1999
  • capitalisation boursière: 9,9 milliards $ (en date du 14 août 2020)
  • ratio de frais de gestion: 0,18%
source: BlackRock

Ci-dessous, on peut constater qu’un investissement de 10 000$ investi dans XIU la même journée que la création du CGL, donnerait pour les mêmes dates, 21 420,35$ pour le XIU vs 17 186,38$ pour le CGL, soit une différence de 4 233,97$ (19,7%)3.

source: BlackRock

Opinion

À la vue de ces données, un investisseur avisé devrait comprendre qu’investir dans l’or n’est pas si intéressant pour accroître son capital. À mon avis, les actions de valeur & de croissance sont plus profitables que l’or. Cela s’explique par le fait que le niveau de fluctuations de ce dernier va au gré des cycles économiques, et qu’il n’est pas un placement qui génère des revenus de dividendes. D’autant plus que l’or est surtout influencé par l’offre et la demande.

Pour ma part, je ne possède pas d’actions aurifères ou de FNB d’or dans mon portefeuille car je ne considère pas ces investissements comme essentiels malgré ce que peuvent penser certains. De plus, la plupart des sociétés aurifères ne versent que peu de dividendes, alors que ma stratégie d’approche vise plutôt les dividendes.

Dernièrement, la société Berkshire Hathaway de Warren Buffett a rajouté une société aurifère à son portefeuille: Barrick Gold (ABX)4, me serais-je trompé sur l’idée d’acheter de l’or? Qu’en pensez-vous? Achèteriez-vous de l’or via le FNB CGL ou plutôt une compagnie aurifère comme ABX?

12 source (BlackRock)

3 source (BlackRock)

4 source (Investing)

Analyse de 2 actions d’énergies renouvelables québécoises

Avec les réchauffements climatiques qui s’opèrent, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers des placements dans des investissements socialement responsable (ISR) et aujourd’hui, on analyse 2 actions de compagnies québécoises d’énergies renouvelables que sont Boralex (BLX) et qu’Innergex (INE). Les 2 compagnies sont cotées à la Bourse de Toronto (TSX) et les 2 font parties de l’Indice Québec 30 (IQ-30), c’est à dire qu’elles font partis des 30 plus grandes compagnies boursières dont le siège social est au Québec.

Boralex (BLX)

Boralex est une société d’énergie renouvelable qui oeuvre dans le secteur éolien, solaire, hydroélectrique & thermique. La compagnie a des installations au Canada, aux États-Unis & en France.

En date du 7 août 2020, à 17h, le cours de l’action de Boralex était de 35$. La capitalisation boursière était de 3,2 milliards $. Le rendement du dividende de cette compagnie est 1,96%, soit 0,17¢ par action / 0,68¢ par action annuellement. Le dividende était de 0,13¢ en 20141.

En 2019, les revenus de Boralex étaient de 574 millions $, le revenu net était de – 39 millions $, les capitaux propres étaient de 860 millions $ & le flux de trésorerie disponible était de 117 millions $2.

Si vous étiez actionnaire en 2010, vous auriez eu une croissance du 30 juillet 2010 au 6 août 2020 de 289,94%, si vous ajoutez le réinvestissement des dividendes reçues pendant cette période vous auriez eu un retour de 381,60%. C’est à dire qu’un investissement de 10 000$ vous aurez donné pour la même période 38 994,22$ (sans le réinvestissement des dividendes)3.

Morningstar indique que cette action est coté « C » au niveau de la croissance et « F » au niveau de la rentabilité. Les 9 analystes recommandent d’ « acheter » cette action soit 4 sur 5.

BLX verse ses dividendes à ses actionnaires en Mars, Juin, Septembre et Décembre.

1 2 3 source: Morningstar

source: Morningstar

Innergex (INE)

Innergex est un producteur indépendant d’énergie renouvelable qui développe, acquiert, détient et exploite des centrales hydroélectriques, des parcs éoliens et des parcs solaires. La compagnie a des installations au Canada, aux États-Unis, en France & au Chili.

En date du 7 août 2020, à 17h, le cours de l’action d’Innergex était de 22,37$. La capitalisation boursière était de 3,9 milliards $. Le rendement du dividende de cette compagnie est 3,17%, soit 0,18¢ par action / 0,72¢ par action annuellement. Le dividende était de 0,08¢ en 20071.

En 2019, les revenus d’Innergex étaient de 557 millions $, le revenu net était de – 28 millions $, les capitaux propres étaient de 604 millions $ & le flux de trésorerie disponible était de – 608 millions $2.

Si vous étiez actionnaire en 2010, vous auriez eu une croissance du 30 juillet 2010 au 6 août 2020 de 157,06%, si vous ajoutez le réinvestissement des dividendes reçues pendant cette période vous auriez eu un retour de 346,44%. C’est à dire, un investissement de 10 000$ vous aurez donné pour la même période 25 706,08$ (sans le réinvestissement des dividendes)3.

Morningstar indique que cette action est coté « B » au niveau de la croissance et « D » au niveau de la rentabilité. Les 9 analystes recommandent d’ « acheter modéré» cette action soit 3,7 sur 5.

INE verse ses dividendes à ses actionnaires en Avril, Juillet, Octobre et Janvier.

1 2 3 source: Morningstar

source: Morningstar

Personnellement, j’ai dans mon portefeuille des actions d’Innergex (INE) depuis mars pendant le crash, acheté à 14,86$. À ce jour, j’ai un rendement de 50,39% et je profite des dividendes depuis. Ce fut un très bon achat et je pense en racheter dans le futur et garder cette action pendant des années.

Conclusion

Selon moi, que ce soit Boralex ou Innergex, ces 2 actions devraient être dans votre portefeuille pour une croissance future dans le secteur des énergies renouvelables ainsi que de bénéficier de dividendes croissantes.